Humeur

Aysat: “Ailleurs” un clip énergisant!

Je suis loin d’être mélomane et je le déplore. D’ailleurs, ma culture musicale, est semble t-il plutôt limitée …. arf quelle tare! Mais je fais avec …

Mes proches se moquent doucement de moi à ce propos.

J ‘avais finalement conclu en me disant à moi-même  : “rends toi à l’évidence, tu n’as pas l’oreille musicale” avec une pointe de déception.

Mais après réflexion, je pense que je fais peut-être fausse route. Je suis juste très sélect. J’ai bien quelques artistes que j’affectionne particulièrement dans des registres très différents.

Je n’ai pas de coup de cœur musical tous les 4 matins, d’ailleurs ça fait quelque temps qu’aucune chanson ne m’avait pas fait vibrer.
Et voilà qu’il ya quelques jours j’ai eu un réel coup de Coeur pour une artiste qui se nomme Aysat! Vous ne connaissez pas Aysat?
Rassurez vous, moi non plus avant ce fameux post facebook de Danielle du blog  BestofD  il ya quelques semaines.
J’ai adoré son clip “Ailleurs” et je suis payé le luxe de regarder 3 fois d’affilé tellement il était étincelant et j’ai eu envie de me lever et de danser sur cette mélodie entraînante qui reste dans la tête.

Phrasé, gestuelle, textes: un peu de Stromae en Aysat.

J’y ai vu le pendant féminin de Stromae entre texte grave, conscient, ironique, sincère et chorégraphie énergique, stylée et harmonieuse. Une artiste complète.

Ce qui me plaît par dessus tout c’est que la Femme tient une place centrale dans les compositions d’Aysat.

Aysat  est sans aucun doute une artiste à suivre de très près et son clip mérite des millions de vues.

Oups! J’oubliais, Aysat tient un  blog lifestyle, mode & beauté très inspirant.

En 2018, Aysat va faire du bruit j’en suis certaine!

 

Partager sur:
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :