Développement personnel Santé mentale

Comment vaincre la déprime hivernale?

Winter happiness thérapy

A une époque, pas si lointaine, passé le changement d’heure, mon spleen hivernal faisait son apparition avec fracas!

Le seul avantage que je voyais à ce changement d’heure c’était le gain de sommeil.

J’avais l’impression d’être la seule à aborder l’hiver avec autant de difficultés et je me traînais pendant ces longs mois froid. Mon esprit embué voguait entre flemme et déprime. Je n’avais pas d’énergie et qu’une envie dormir.

Et finalement, les statistiques m’ont égoïstement rassurées….”Je ne suis pas seule à souffrir de blues hivernal”

Selon une étude “Dès l’arrivée de l’automne, environ une personne sur dix (dont 75 % de femmes) souffre d’un trouble affectif saisonnier (TAS), communément appelé blues de l’hiver ou déprime saisonnière. L’élément déclencheur serait le manque important de lumière naturelle pour l’organisme. En effet, les périodes de jour et d’ensoleillement viennent à cruellement manquer en hiver. Résultat : le cerveau sécrète davantage de mélatonine, hormone dite « somnifère », qui nous rend ainsi léthargique, irritable et vient désynchroniser notre horloge biologique interne.” 

On est pas tous égaux.Les femmes sont légèrement plus touchées avec 1,6 femmes pour 1 homme.

Voici 4 facteurs qui peuvent vous alerter:

– une baisse de l’énergie,
– augmentation de l’appétit (prise de poids)
– fringale spécifique pour les sucres et les graisses
– hypersensibilité au froid
– augmentation du temps de sommeil
– somnolence diurne excessive

Aujourd’hui, je vis cette période non plus comme une contrainte mais comme une merveilleuse opportunité.

Voici 10 astuces  simples mais efficaces pour vaincre la déprime hivernale et booster son moral en hiver.

Article lié: #Challenge: 31 jours pour bien vivre l’automne

1- Faire le plein de lumière

A peine le changement d’heure entériné que je ressors du placard ma super lampe de luminothérapie et mon simulateur d’aube (oui je suis équipée, aux grands maux les grands remèdes).

La luminothérapie qu’est ce que c’est? Le principe, c’est d’ exposer son organisme pendant 30 minutes à une lampe spécialement étudiée pour offrir un maximum de lumière. Je peux témoigner de l’efficacité de ce traitement ! Après une bonne semaine, le bénéfice se fait déjà sentir, je commence à retrouver la forme et le moral.

Tous les matins, je fais confiance à mon “radio-réveil” lumineux, autrement appelé “simulateur d’aube” pour un réveil en douceur.  Cette lampe-réveil active les synchronisateurs jour/nuit de l’organisme et permet de se coucher et de se réveiller avec une lumière simulatrice de coucher et lever de soleil. Plus besoin de réveil strident, je me réveille naturellement presque toute seule avec une réelle sensation d’être prête à sauter du lit. Je recommande vivement ce radio-réveil lumineux, qui peut accompagner le réveil lumineux par des bruitages de nature.

Mon avis: J’ai gagné en vitalité c’est indéniable!

2- Faire une cure de vitamine D

Un article paru dans Medical Hypotheses décrit le lien entre la dépression saisonnière et le manque de lumière qui limite la quantité de vitamine D dans l’organisme.

La vitamine D est fabriquée par la peau lorsqu’elle est exposée au rayons UVB du soleil, Les UVB permettant la synthèse de vitamine D ne sont présents en France qu’environ 6 mois dans l’année (entre avril et octobre à Paris par exemple) entre novembre et février l’apport en UVB est quasi nul donc la peau ne synthétise plus de vitamine D.

L’apport alimentaire de vitamine D prend un rôle plus important lorsque l’exposition au soleil est faible, il est alors conseillé d’adapté son alimentation et de se complémenter en vitamine D. Le mieux est de consulter son médecin pour éviter l’automédication.

Je vous invite à consulter cet article de NOFI , qui explique que nos peaux noires sont plus vulnérables à la carence en vitamine D et quelles sont les conséquences de ce déficit et comment y remédier.

Mon avis: depuis que j’adapte mon alimentation et que mon médecin me prescrit chaque mois d’octobre à février une ampoule de vitamine D, j’ai plus d’énergie et je résiste aux maux de l’hiver.

3-On se bouge!

Dès que l’occasion se présente on sort. Non, je reprends, il faut s’obliger à sortir marcher après la pause déjeuner par exemple. Profiter des moment de luminosité pour prendre l’air, aller au parc, seule ou en famille, flâner dans Les magasins Oups, je voulais dire flâner en ville. Prendre les escalier, aller acheter sa baguette à pied plutôt qu’en voiture, bref, se mettre en mouvement pour éviter de s’encroûter.

Mon avis: depuis peu, je vais travailler quelques fois à pied (20 min), et je me sens rasséréner et moins raplapla.

4-Je mise sur l’aromathérapie

Jamais sans mon (mes) huile(s) essentielle(s)! Mes collègues vous le diront, “au bureau les huiles essentielles de Jessica embaument le bureau”.

Je renforce mon organisme avec des huiles essentielles clés et je soigne mes maux hivernaux.

Voici ma recette tiré du livre “Ma bible des huiles essentielles” de Danièle FESTY

En massages

Mélangez

-HE ravintsara 1 goutte + HE Thym à linalol 1 goutte + HE Laurier noble + Essence de citron 1 goutte

Appliquez directement ce mélange sur le thorax et le haut du dos, chaque matin 10 jours par mois, de septembre à décembre.

Mon avis: Je puis vous assurer que lorsque j’applique consciencieusement ce mélange, je ne suis pas malade de l’hiver.

Par ailleurs, j’aime ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles dans mon bain, également dans mon diffuseur qui m’apporte des effluves de verveine pour m’apaiser, de mandarine et de lavande pour m’endormir. J’adore humer ces délicieuses odeur qui me font du bien.

Mon avis: Les huiles essentielles sont d’une efficacité redoutable. Je ne peux plus m’en passer.

5- Se mettre au sport!

Le froid n’est définitivement pas une excuse pour éviter le sport. D’ailleurs, il faut arrêter de se trouver des excuses (moi la première), alors on bouge ses fesses et on y court! A mon sens faire du sport pour faire du sport ne sert à rien. On restera motivé, 2 jours pas plus. On mise idéalement sur activité qu’on apprécie. Il y a une multitude d’activités, en salle ou en plein air. En groupe ou seule. Le jogging avec des vêtements adapté au froid, du vélo en salle ou en plein air, quelques brasses à la piscine, un cours de salsa ou de kizomba, de body attack ou de stretching …bref, on a l’embarras du choix. Vous savez quoi le sport ça rend heureux! Ce n’est pas moi qui le dis, mais la science. Alors libérons nos endorphines pour évacuer nos tensions, et gagner en euphorie. 

Mon avis: Le sport me rend vraiment heureuse, je me sens légère et combative. J’ai cette sensation que tout est possible!

6- C’est le moment de voyager!

Profite de cette période pour prendre le large vers une destination ensoleillée si tu as la possibilité.La chaleur, le sable chaud et les cocotiers…Une jolie parenthèse pour faire une coupure avec le froid qui te permettra de faire quelques réserves de vitamine D. Je te garantis que tu reviendras plus requinquée que jamais et la fin de l’hiver ne sera plus qu’une formalité. 

Mon avis: Je suis allée en Guadeloupe plusieurs fois en hiver, et je peux vous garantir que la fin de l’hiver était d’une douceur incroyable.

7- On se chouchoute!

En hiver on se recentre sur soi et on prend soin de son enveloppe corporelle. Au programme faire des masques hydratants, se faire masser en institut, prendre des bain relaxants, aller au sauna ou au Hamman de temps en temps…On se chouchoute un max!

Mon avis: être bien dans mon corps participe à mon équilibre mental c’est indéniable.

 

8- Consulter son médecin traitant

Votre généraliste peut-être d’une aide précieuse et peut aider par ses conseils à soulager vos maux quotidiens? Il pourra notamment vous prescrire de la vitamine D ou tout simplement vous apporter une écoute attentive et active qui vous fera du bien.

On consomme des infusions

On mise sur les plantes, les produits de la ruche, le gingembre, la cannelle, le citron. On abuse des infusions à volonté et tout au long de la journée pour purifier son organisme et son esprit.On opte pour des infusions à base de thym parce que le thym c’est La plante a avoir chez soi l’hiver. Elle a une efficacité prouvée dans le soulagement des maux d’hiver. Le thym présente des propriétés antiseptiques,antibiotiques, antifongiques, anti-infectieuses, antibactériennes et antivirus. Associé au citron, romarin, gingembre et miel votre système immunitaire sera reboosté.

On soigne son alimentation

Contrairement à la pensée populaire il n’est pas question de manger plus l’hiver. Bien au contraire, idéalement un faudrait alléger son alimentation et mettre le haro sur les raclettes et autres plats caloriques…..bon je vous vois faire la grimace. On peut quand même partager quelques raclettes et tartiflette en famille. Mais l’idée est de ne pas en abuser. Par contre, on peut abuser des soupes, des potages, des veloutés, des légumes de saison du type potiron, endives etc…On peut faire une ou plusieurs “détox” sur un ou deux jours. On opte également pour de délicieux smoothies le matin, des jus de fruits et de légumes.

Des symptôme dépressifs qui persistent…

On fait la difference entre la déprime saisonnière et la dépression saisonnière. La déprime se caractérise par un manque d’énergie ou un moral un peu en berne.

On peut parler de depression lorsque notamment les activités habituelles sont entravées. C’est là, qu’un thérapeute peut prendre le relais à travers la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). C’ est une thérapie où de nombreuses pensées, croyances et idées fausses ainsi que des mauvaises habitudes vont être remises en question et en adéquation avec la réalité. C’est une thérapie brèveconcrète basée sur le présent qui implique la participation active aussi bien du thérapeute que du patient.

Article lié: 4 choses à savoir sur la thérapie

De nombreuses études ont démontré l’efficacité de cette méthode qui dure le temps de deux à trois séances selon la personne.

Quelles sont vos astuces pour éviter le blues hivernal?

Partager sur:
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :