Je me dévoile un peu....
Je m’appelle Jessica et/ou Bénédicte….(heu…non non je n'ai pas de dédoublement de la personnalité...quoique..), et on me surnomme Pénélope, ou Spaghetti…., et oui je réponds à toutes ces appellations. Officiellement, je m’appelle Bénédicte, et Jessica en deuxième prénom. Mais ça aurait dû être Jessica,puis Bénédicte, mais l’administration en a décidé autrement. Une malheureuse inversion lors de mon inscription à l'état civil. Alors pour ma famille et mon entourage proche c’est Jessica, et Bénédicte c’est pour les instances, mairie, banque, RH, etc…Non non, je ne cherche pas à vous perdre dès le début promis!
Appelez moi Jessica ou Bénédicte à votre convenance! Mais prenez garde, Jessica est très mutine et Bénédicte très sage....
J’ai appris à ÊTRE et depuis ma vie à cette saveur indescriptible mais tellement grisante.

Je suis aussi la Maman de deux adorables petites filles, Chiara 8 ans et  Garance 18 mois, je suis comblée et à l’affût de toute information susceptible de m’élever dans mon rôle de mère. Je ne suis ni une femme ni une mère parfaite, mais j’ai appris à m’aimer avec mes imperfections et j’ai arrêté de courir après cette utopie pour vivre pleinement l’instant présent. J’ai appris à ÊTRE et depuis ma vie à cette saveur indescriptible mais tellement grisante.

Dans la vie, la vraie, j’ai 36 ans – et ça pour toujours – je travaille aujourd’hui au sein d’une compagnie d’assurance comme Chargée d’étude contractuelle. Du haut de mes 36 ans, je me rends compte que je n’ai jamais été aussi épanouie et ça n'a pas toujours été le cas...

Sinon, je suis curieuse, idéaliste et un peu naïve parfois (malgré mes 36 ballets), j’aime la BIENVEILLANCE, les gens bienveillants ça va de pair, je suis une grande timide, mais je me soigne! J’ai 50 idées à la fois, c'est stimulant mais ça peut-être problématique. Au quotidien j'essaie de cultiver l'audace, le partage et l'entraide.

Je suis également férue de développement personnel, de l’empowerment au féminin, de bon vin, de spécialités italiennes, de saucissons (complètement accroc...), je suis flexitarienne mais idéalement je vise le végétarisme (j’y arriverai un jour, j’y arriverai!).

Mais ce que j’aime par dessus tout c’est faire de belles rencontres humaines, sur le web ou ailleurs!

3 choses sur moi

#1 Je suis hyper sensible

Je pleure comme une madeleine, notamment devant les Disney ou autre film sentimental. Même devant les feux de l'amour.....

#1 Je suis hyper sensible

#2 J’adore l’orage et la neige

Pour me lover sous la couette pendant que l'orage tonne ou que la neige tombe

#2 J'adore l'orage et la neige

#3 Là je me dévoile vraiment!

Allez soyons folles! Vous savez quoi? Je suce encore le pouce! Et j'adore ça!

#3 Là je me dévoile vraiment!

Mon histoire

Après avoir passé 18 ans de ma vie en Guadeloupe, j’ai souhaité rejoindre la Métropole (comme on dit chez nous) pour poursuivre des études d’Histoire et Géographie.

J’avais un impératif besoin de liberté et surtout j’avais envie de voir autre chose. Dans mon imaginaire, Paris c’était une ville mythique, une ville magique. La ville de toutes les richesses, au sens propre comme au sens figuré..quand j’évoque la richesse de Paris, je pensais surtout au domaine culturel, architectural, ethnique. J’avais cette soif irrépréhensible de m’ouvrir aux autres cultures, de faire toutes sortes de découvertes…et j’ai effectivement fait le plein de belles rencontres, je me suis cultivée, j’ai aussi eu de grandes désillusions, la nature humaine m’a trompé, trahit, ma naïveté a été ma pire ennemie, mais toutes ces expériences m’ont fait grandir.

Après 18 ans passés à Paris, j’ai décidé de la quitter sans regret car j’avais besoin d’autres choses et mes priorités ont changé après 2 enfants.

Le décès d’un proche a été le détonateur, je ne voulais plus passer à côté de ma vie.

Ma vie était somme toute satisfaisante. Un boulot qui me plaisait, des collègues devenus mes amis que je prenais plaisir à voir chaque jour, une entreprise à laquelle j’étais attachée. Je vivais dans un petit village qui s’appelle Saint-Nom-La-Bretèche, qui m’apportait une réelle qualité de vie.

Mais j’avais près de 3h de trajet par jour et c’est autant temps que je ne partageais pas avec ma famille. J’étais devenue une fatiguée chronique et je passais mes week-end à dormir pour récupérer de ma semaine. C’était pas la vie que je voulais.

J’ai donc décidé de réinventer ma vie dans une autre ville, Nantes!

Aujourd’hui, je travaille toujours dans la même entreprise, j’ai juste fait une mobilité géographique (de ce coté je n’ai pas pris beaucoup de risque), mon mari a également eu cette même opportunité, on n’a pas trop réfléchis, on a foncé.

J’ai deux projets qui me tiennent à cœur et qui ne demandent qu’à sortir de leur tiroir.

Afin de me donner toutes mes chances, j’ai fais une formation de Community manager et je me fais accompagner par des professionnels de l’infopreunariat pour mener à bien ces deux projets qui me tiennent particulièrement à cœur. L’idée est de lancer une entreprise tout en me consacrant à ma passion pour la femme noire et le développement personnel. Je construis pas à pas ma nouvelle activité autour de cette notion “de devenir la meilleure version de soi-même” qui me tient à cœur.